samedi 4 juillet 2009, par Pascal BOLBACH

Nadia Jauneau-Cury soprano et Emmanuel Cury baryton L’association du chant et de la guitare a toujours été privilégiée, aussi bien dans le domaine de la chanson ou du folklore que dans la musique dite savante. La guitare romantique permet de redonner toute sa saveur aux romances du XVIIIe siècle et au répertoire du XIXe (Sor, Giuliani, Weber ...) alors que la guitare moderne met en valeur les auteurs du XXe siècle : Garcia Lorca, Rodrigo, Britten, Ruiz-Pipo, Villa-Lobos ... Possibilité de concerts en duo avec Nadia Jauneau-Cury ou à trois en alternant voix de soprano et de baryton avec Emmanuel Cury.

Venue à la musique par le piano , Nadia Jauneau-Cury découvre vite sa passion pour le chant et c’est vers cette spécialité qu’elle choisit de s’orienter.

Ses études musicales la mènent du conservatoire de Perpignan à l’Ecole Normale de Musique et enfin au CNSM de Paris où elle obtient son prix en 1986 dans la classe de Jane Berbié.

Elle se perfectionne ensuite auprès de Laura Sarti, Walter Moore et du metteur en scène Igor Folwill.

De 1984 à 1989 elle obtient un premier prix de musique de chambre, le grand prix Eric Satie, le second grand prix de musique contemporaine au Concours d’oratorio et de lied de Clermont-Ferrand et le 1er prix du Concours d’interprétation Francis Poulenc «  La voix humaine ».

Elle donne de nombreux concerts en formation de musique de chambre, en récital et oratorio. Elle se produit dans plusieurs festivals : Albi, la Chaise-Dieu, Toulouse les orgues, Festival d’automne de Paris... Avec l’ensemble "les jeunes solistes" dirigé par Rachid Safir, elle participe à une tournée européenne (Vienne,Rome,Amsterdam).

Passionnée par le théâtre lyrique elle a contribué à la création de la compagnie "Averse Lyrique", a participé à plusieurs opéras pour enfants et interprété sur plusieurs scènes 

« La voix humaine » de Poulenc / Cocteau. 

Professeur certifié, elle partage son temps entre les concerts et l’enseignement du Chant et de l’Art Lyrique ( notamment au Conservatoire de Reims où elle a enseigné

de 1993 à 2007).

Installée à Grenoble depuis 2007, elle a participé à participé à plusieurs productions de

L’ensemble « Temps relatif » et s’est produite en récital avec les pianistes Sandra Chamoux et Florence Cioccolani dans des mélodies de Debussy, Duparc, Poulenc et Messiaen.

 

Répondre à cet article

SPIP | | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0 Agence de creation de sites internet Agence de création de sites internet